« Le chemin de la nature »

Définition

 

La naturopathie est classée comme « médecine traditionnelle » par l’O.M.S. depuis 1992, reconnue comme « médecine non conventionnelle » par le Parlement Européen et répertoriée par le Bureau International du Travail de l’ONU.

 

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, « la Naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme  par des moyens considérés comme naturels et biologiques. »

 

La naturopathie est fondée sur le principe de l’énergie vitale de l’organisme. Elle prend en compte l’être humain dans sa globalité. Elle met l’hygiène de vie à la première place.

 

La naturopathie est l’art de prendre soin de sa santé par le respect des lois naturelles, et aussi de traiter la maladie en faisant confiance à la nature.

 

Ainsi de « Natura » (la nature) et « Pathos » (ce que l’on ressent, maladie), la naturopathie est la grande synthèse des méthodes naturelles de santé.

 

La naturopathie n’est pas une médecine nouvelle puis qu’elle tire ses racines de l’antiquité et dans les médecines ayurvédiques en Inde ainsi qu’en Chine. On la retrouve surtout dans l’œuvre d’Hippocrate (460-370 avant JC), un grand médecin grec considéré comme « le père de la médecine », qui prônait déjà la diététique associée aux quatre éléments et à la théorie des humeurs qui constituent le corps humain.  Hippocrate appliquait ainsi les lois de la nature et de la physiologie pour révéler à chacun « son médecin intérieur », c’est-à-dire des processus naturels de régénérescence propre à chacun voire d’auto-guérison.

 

Les 5 principes établis par Hippocrate sont :

  • D’abord ne pas nuire (« primum non nocere »)
  • La nature est guérisseuse (« vis medicatrix naturae »)
  • Identifier et traiter la cause (« tolle causam »)
  • Détoxifier et purifier l’organisme (« deinde purgare »)
  • La naturopathie enseigne (« docere »)

 

La naturopathie vise à préserver et optimiser la santé globale de l’individu, sa qualité de vie, ainsi qu’à permettre à l’organisme de s’auto-régénérer par des moyens naturels.

 

La Naturopathie permet d’être à nouveau acteur et responsable de sa santé et de prendre soin de soi pour améliorer sa qualité de vie.

La naturopathie nous apprend comment conserver et améliorer sa force vitale, auto-guérisseuse, qui existe en chacun de nous pour nous permettre de faire face aux agressions mais aussi de mieux gérer son stress et se sentir bien dans sa tête.

Cette médecine ancestrale de bon sens propose ainsi un ensemble de méthodes naturelles de santé pour optimiser son capital vital.

 

Les techniques

 

La naturopathie rassemble les pratiques issues de la tradition occidentale et repose sur les dix agents naturels de santé, permettant à l’organisme de retrouver son équilibre, et lui donner les outils pour rester en bonne santé ou améliorer l’état de santé.

 

La naturopathie dispose de trois techniques majeures pour libérer le corps de ses déchets (toxines), combler les éventuelles carences et améliorer la circulation des énergies :

 

  • L’alimentation (diététique, nutrition, cures saisonnières, monodiètes). Bien choisir ses aliemnts est garant de bonne santé.
  • L’activité physique adaptée à sa constitution et à son tempérament (le mouvement comme le souffle, c’est la vie).
  • La psychologie (c’est avant tout être bien dans sa tête pour être bien dans son corps, dans sa vie, l’hygiène mentale et relationnelle, les blocages émotionnels avec les fleurs de Bach, la gestion du stress, comprendre le mécanisme de la pensée pour favoriser l’auto-guérison).

 

Puis sept techniques complémentaires afin d’optimiser la prise en charge du consultant :

 

  • La phytologie(plantes drainantes, revitalisantes, adaptogènes), l’aromatologie (huiles essentielles et hydrolats), la nutrithérapie (vitamines, minéraux, oligoéléments, acides gras, probiotiques, champignons…), les biothérapies (homéopathie, oligothérapie, gemmothérapie par les bourgeons et jeunes pousses, sels minéraux de Schuessler).
  • L’hydrologie(technique par l’eau. En usage externe elle s’utilise en bains liquides : chauds, tièdes, froids, en bains solides : cataplasmes d’argile, compresses, bains de boue, en bains gazeux : sauna, hammam, bains bouillonnants, la thalassothérapie, le thermalisme, les inhalations, les douches, la bouillote chaude, la vessie froide, les maillots et les bains dérivatifs. En usage interne elle s’utilise en eau de boisson, en lavage du nez avec la lota, des yeux, du vagin, du rectum, lavement intestinal.)
  • Les techniques manuelles (massages bien-être non thérapeutiques pour relaxer le corps et le mental).
  • La réflexologie (stimulation par des techniques réflexes appliquées aux pieds, au nez,  qui rééquilibre le système nerveux et énergétique).
  • Les techniques respiratoires (empruntées au yoga, cohérence cardiaque, bol d’air Jacquier).
  • La magnétologie (techniques de revitalisation, recours aux aimants, lithothérapie).
  • L’actinologie(utilisation de la lumière, des rayonnements solaires, des couleurs).

 

Les cures

 

Les cures sont associées aux techniques naturopathiques et à des compléments nutritionnels ciblés et individualisés (plantes, minéraux, vitamines, huiles essentielles…) pour une efficacité optimale :

  • la cure de désintoxicationpour éliminer les surcharges et nettoyer l’organisme y compris sur le plan psychique.
  • la cure de revitalisationpour combler les carences, revitaliser et ressourcer l’organisme.
  • La cure mixte qui allie cures de désintoxication et de revitalisation.

 

La médecine naturelle considère la maladie comme étant principalement due à une accumulation de toxines dans l’organisme. Ces déchets vont épaissir le sang, boucher les vaisseaux, congestionner les organes, enflammer et scléroser les tissus, empoisonner les cellules de l’organisme. Les maladies déclarées ne sont que les manifestations de ce mal profond. Se soigner consiste tout logiquement à débarrasser l’organisme des toxines qui l’encombrent, notamment grâce au drainage, qui va permettre l’élimination des toxines vers l’extérieur et purifier l’organisme.

 

 

Les fondements

 

1)    Vitalisme : force vitale intelligente qui anime notre corps et qui orchestre toutes nos fonctions organiques.

2)    Humorisme : accumulation de toxines au niveau des humeurs, du terrain qui se manifeste par des déséquilibres voire des maladies.

3)    Causalisme : suppression de la cause originelle des dysfonctionnements pour recourir à la guérison et à la santé.

4)    L’hygiénisme : utilisation exclusive de techniques naturelles pour la prévention et les soins.

5)       L’holisme : prise en compte de l’individu dans sa totalité physique, émotionnelle, mentale et sociale.

 

 

Les lois de la santé

 

Elles se résument en quatre hygiènes :

  • Hygiène alimentaire: bien se nourrir.
  • Hygiène émonctorielle: bien éliminer les déchets.
  • Hygiène physique et nerveuse: se reposer et se recharger.
  • Hygiène psycho-émotionnelle et mentale: se recentrer et s’harmoniser.

 

Le rôle du naturopathe

 

Le naturopathe est un éducateur de santé qui intervient de façon holistique. Le naturopathe accompagne et conseille dans la bienveillance et le respect de l’individu dans sa globalité.

 

Le naturopathe utilise des méthodes naturelles pour permettre à l’organisme de conserver ou de retrouver son équilibre.

 

Le naturopathe accompagne les personnes :

  • en bonne santé désirant se faire aider dans les étapes de la vie (enfance, études, grossesse, allaitement, ménopause, andropause, séniors…).
  • désirant améliorer leur qualité de vie (forme physique, sport, poids, sommeil, stress, relations avec les autres, confiance en soi, énergie, concentration, mémoire, résultats scolaires, envie de nouveaux projets, changements…).
  • présentant des troubles fonctionnels ou chroniques (gestion du poids, troubles du sommeil, gestion du stress, douleurs articulaires, troubles digestifs, ORL, allergies, migraines, problèmes de peau, déprime…).
  • dont la maladie a été préalablement diagnostiquée par un médecin.

Pour le naturopathe, le malade est plus important que la maladie : c’est la nature de la personne (sa constitution, son tempérament), sa vitalité et son niveau de surcharges ou de carences estimés qui déterminent les remèdes adéquats.

Le naturopathe est capable d’analyser les forces et faiblesses d’une personne sur les plans physique, vital, émotionnel et mental.

 

La naturopathie est une philosophie de vie qui s’applique à quiconque souhaitant optimiser leur santé naturellement, en suivant leurs besoins physiologiques, s’investir et se responsabiliser pour devenir un meilleur acteur de sa qualité de vie, de sa vitalité et donc de son bien-être en santé, ainsi qu’à ceux qui ont besoin de soutenir leur force vitale, en complément de traitement médicamenteux.

 

Le naturopathe vise à rééquilibrer le fonctionnement de l’organisme pour renforcer ses défenses immunitaires et permettre au corps de s’autoréguler voire de s’auto-guérir avec une modification du mode de vie.

Le naturopathe n’effectue pas de diagnostic, ne prescrit pas de médicaments, ne traite pas les maladies. Un traitement médical en cours ne doit pas être interrompu sans l’avis de votre médecin.

La naturopathie n’est pas adaptée à des situations d’urgence.

 

La naturopathie n’est pas une médecine conventionnelle, mais elle peut agir en complémentarité, en apportant du bien-être et un meilleur confort aux personnes qui souffrent.

La naturopathie consiste à conseiller et mettre en œuvre une hygiène de vie optimum et individualisée, appliquant la prévention, dont le but est le bien-être global et durable de la personne.

 

Le déroulement d’une consultation

 

Dans notre société actuelle où le rythme de vie est soutenu et effréné, tout nous pousse à subir les contraintes du quotidien sans s’arrêter.

Le naturopathe propose le temps d’une séance de faire une pause pour vous centrer sur vos besoins en matière d’hygiène de vie globale, pour revenir aux lois biologiques dont nous nous éloignons par notre rythme de vie (besoins de repos, de recharge, d’éliminer et retrouver un équilibre et une harmonie) et ainsi obtenir de la vitalité par des moyens exclusivement naturels.

 

La première consultation dure environ 1h30.

Le naturopathe établit un bilan de vitalité réalisé à partir d’une anamnèse approfondie, sous forme d’un dialogue, pour d’une part identifier vos attentes et d’autre part en savoir plus sur votre histoire, antécédents familiaux et personnels, traitements en cours (sur lequel le praticien n’intervient absolument pas), fonctionnement des organes d’élimination, mode de vie sur tous les plans : alimentation, profession, exercice physique, stress, émotionnel, environnemental.

 

Une observation de l’iris peut être effectuée pour apporter des indications sur le terrain et la vitalité de la personne.

 

Il s’agit de revoir les habitudes et évaluer le mode de vie pour réfléchir ensemble à la meilleure manière de répondre aux exigences et besoins du corps.

 

Le naturopathe va remonter à la cause originelle et corriger les éventuels déséquilibres et dysfonctionnements qui peuvent altérer sa santé, son bien-être ou sa vitalité.

Il va ainsi adapter ses conseils personnalisés pour que l’organisme retrouve force et énergie pour arriver à une auto-guérison, une amélioration de l’état de santé.

 

Nous échangeons ensemble sur les changements que vous êtes prêt à engager pour définir les conseils naturopathiques qui vous seront dédiés.

Vous recevrez sous quelques jours votre programme personnalisé d’hygiène vitale par mail ou par courrier.

 

Plusieurs consultations peuvent s’avérer nécessaires, en fonction du motif de la consultation.

 

Les conseils personnalisés ne dispensent pas d’un suivi médical, et ne se substitue pas à un traitement médical prescrit par le médecin.

La Naturopathie mène à la santé et au mieux-être en complémentarité des autres pratiques et médecines.

 

Comme pour les autres professions de santé, le Naturopathe est tenu au « secret professionnel », de sorte que les informations enregistrées par lui ne pourront être divulguées, y compris à la famille ou à des tiers.